Rechercher
S'abonner
Menu
S'abonner
En ce moment :

Delphine Jubillar : ses enfants drogués le soir de sa disparition ? On a (enfin) la réponse

1/12 - Delphine et Cédric Jubillar
Disparue dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020, Delphine Jubillar reste encore et toujours introuvable à l'heure actuelle.

Alors que l'enquête autour de la mystérieuse disparation de Delphine Jubillar se poursuit, la police sait désormais avec exactitude si les enfants de l'infirmière ont été drogués ou non le 15 décembre 2020, comme l'a révélé Le Parisien.

Disparue dans la nuit du 15 au 16 décembre 2020, Delphine Jubillar reste encore et toujours introuvable à l'heure actuelle, malgré les efforts déployées par les autorités. En effet, les enquêteurs en charge de cette affaire ont procédé à de nombreuses fouilles au fil des mois, notamment à proximité du domicile de l'infirmière, malheureusement sans aucun résultat probant jusqu'à présent. Si quelques personnes espèrent toujours voir la police retrouver la jeune mère de famille vivante, la majorité de gens suivant cette affaire estiment désormais que Delphine Jubillar doit être morte, et qu'il faut à présent retrouver son cadavre.

Dans le cadre de leurs investigations, les enquêteurs ont précédé à l'arrestation du mari de l'infirmière, Cédric Jubillar. Mis en examen pour "homicide sur conjoint", l'artisan a été placé en détention provisoire le 18 juin 2021. Clamant son innocence dans cette affaire depuis le début, le père des enfants de Delphine Jubillar a déposé plusieurs demandes de remise en liberté par l'intermédiaire de ses avocats, qui ont toutes été rejetées jusqu'à présent. Pour tenter d'élucider ce mystère qui passionne la France depuis maintenant plus d'un an et demi, les enquêteurs ont procédé à de nouvelles expertises qui ont rendu leur verdict.

Affaire Jubillar : aucune présence de drogue dans les analyses des enfants du couple

Selon les informations dévoilées par Le Parisien lundi 1er août 2022, l'analyse des cheveux des enfants de Delphine et Cédric Jubillar a démontré qu'ils n'avaient pas été drogués le soir de la disparition de l'infirmière. Cet élément pourrait s'avérer bien utile pour les avocats chargés de défendre l'artisan. Pour mémoire, le témoignage du fils aîné de Cédric Jubillar sur le déroulement de la nuit durant laquelle sa mère a disparu fut capital, étant donné qu'il a contredit plusieurs affirmations précédemment énoncées par son père. Depuis l'incarcération de ce dernier, les enfants de Delphine Jubillar ont été placés, sur décision de justice, chez leur tante, la sœur de Delphine Jubillar.

2/12 - Cédric Jubillar
Lls enquêteurs en charge de cette affaire ont procédé à de nombreuses fouilles au fil des mois.
3/12 - Delphine et Cédric Jubillar
Malheureusement sans aucun résultat probant jusqu'à présent.
4/12 - Cédric Jubillar
La majorité de gens suivant cette affaire estiment désormais que Delphine Jubillar doit être morte.
5/12 - Delphine Jubillar
Dans le cadre de leurs investigations, les enquêteurs ont précédé à l'arrestation du mari de l'infirmière, Cédric Jubillar.
6/12 - Delphine et Cédric Jubillar
Mis en examen pour "homicide sur conjoint", l'artisan a été placé en détention provisoire le 18 juin 2021.
7/12 - Delphine Jubillar
Clamant son innocence dans cette affaire depuis le début, le père des enfants de Delphine Jubillar a déposé plusieurs demandes de remise en liberté.
8/12 - Delphine et Cédric Jubillar
Les enquêteurs ont procédé à de nouvelles expertises qui ont rendu leur verdict.
9/12 - Delphine Jubillar
L'analyse des cheveux des enfants de Delphine et Cédric Jubillar a démontré qu'ils n'avaient pas été drogués le soir de la disparition de l'infirmière.
10/12 - Delphine et Cédric Jubillar
Cet élément pourrait s'avérer bien utile pour les avocats chargés de défendre l'artisan.
11/12 - Delphine Jubillar
Pour mémoire, le témoignage du fils aîné de Cédric Jubillar sur le déroulement de la nuit durant laquelle sa mère a disparu fut capital.
12/12 - Delphine et Cédric Jubillar
Depuis l'incarcération de leur père, les enfants de Delphine Jubillar ont été placés, sur décision de justice, chez leur tante, la sœur de Delphine Jubillar.
Précédent
Suivant
20 commentaires
Asla  Le 10/08 à 23:01

Quand est-ce que quelqu’un va comprendre que le mari n’est pas le coupable !? Je comprends pas comment l’amant et sa femme soient bien au chaud chez eux ! Évidemment que c’est eux ! Bornage de téléphone ou pas on peut très bien laisser son téléphone chez soi ! La femme qui découvre que son mari va refaire sa vie, ça ne suffît pas comme mobile … sûrement un rdv dans la nuit qui s’est refermé comme un piège sur cette femme !!!

Asla  Le 10/08 à 23:00

Quand est-ce que quelqu’un va comprendre que le mari n’est pas le coupable !? Je comprends pas comment l’amant et sa femme soient bien au chaud chez eux ! Évidemment que c’est eux ! Bornage de téléphone ou pas on peut très bien laisser son téléphone chez soi ! La femme qui découvre que son mari va refaire sa vie, ça ne suffît pas comme mobile … sûrement un rdv dans la nuit qui s’est refermé comme un piège sur cette femme !!!

lolitachupa  Le 09/08 à 16:23

"Par la suite, des regards accusateurs, notamment de l'entourage de cette infirmière de 33 ans au moment de sa disparition, se sont rapidement portés sur le mari, critiqué pour sa consommation de cannabis, et pour tarder à terminer la maison dans laquelle habitait la famille Jubillar." Attention les fumeurs de cannabis et ceux qui ne sont pas capables de bricoler une maison, les feminardes puantes vous guettent et n'attendent que moindre incident pour vous accuser ! Et le pire c'est qu'on croira ces folles...

MDR  Le 09/08 à 10:49

Par Actu17 avec AFP Le lundi 8 août 2022 à 23:08 Neuf tombes du cimetière de Cagnac-les-Mines ont été ouvertes en vain pour essayer de retrouver le corps de Delphine Jubillar, disparue fin 2020 dans cette petite ville du Tarn, a-t-on appris lundi auprès du parquet de Toulouse. Le 20 juillet dernier, ces tombes où les enquêteurs jugeaient possible qu'ait été mis le corps de l'infirmière tarnaise ont été ouvertes et examinées, sans résultat. HAHAHAHAHAHA !!!

Anonyme  Le 09/08 à 20:09

13:08 et de Cathy M. la femme de l'amant de Montauban

hamid  Le 09/08 à 13:08

Qu'ils cherchent plutôt du côté de Montauban ...

Lyanna  Le 08/08 à 19:49

Quand CJ dit n' importe quoi , les enquêteurs/juges/copines/famille le croient ; et ,quand il dit la vérité , ceux nommés ne le croient pas.........

Lyne  Le 07/08 à 14:03

SVP.Cedric JUBILAR à peut-être tué da femme Delphine et vous ne cessez de mettre des photos des deux enlacés ! Mais c'est honteux ! Respectez la mémoire de cette maman et ses 2 enfants. Même s'il y a doute ces photos sont choquantes. Écoutez les avis des lecteurs de temps en temps.

Moi  Le 09/08 à 10:55

Ce qui est honteux et choquant c'est votre commisération pour cette moins que rien qui se faisait sauter par n'importe quel pékin qui passe...cette "maman" pensait elle à ses enfants quand elle allait copuler et se vautrer dans la débauche ???

hamid  Le 08/08 à 14:11

Les avis des lecteurs on s'en tape, et du tien en particulier !

Anonyme  Le 02/08 à 01:17

C'est tout de même incroyable, enfin les résultats de l'expertise des cheveux ! Ouf les enfants n'ont pas été drogués ! Mais franchement quelqu'un y croyait a cette énième connerie ?

Lyanna  Le 03/08 à 19:36

Début 2021 il y avait eu des analyses des cheveux qui s'étaient avérées négatives ... ce sont donc des analyses bis ?

Lyanna  Le 01/08 à 19:44

Commentaire supprimé par un modérateur

Lyanna  Le 01/08 à 19:47

Dans certains pays , quand il n'y a pas de preuves formelles au bout de 3/4 mois , les suspects sont relâchés ......... Chez nous , non ......... Pauvre France ......

+ de commentaires