Rechercher
S'abonner
Menu
S'abonner
En ce moment :

"J'ai couché" : Léa Salamé sans filtre en plein direct à l'évocation de Jean-Luc Mélenchon

1/3 - Léa Salamé - Avant-première du film "West Side Story" réalisé par S. Spielberg au Grand Rex à Paris
Pour la première de Quelle époque, la nouvelle émission de Léa Salamé et Christophe Dechavanne, diffusée ce samedi 24 septembre, le duo recevra Jean-Luc Mélenchon.

Pour la première de Quelle époque, la nouvelle émission de Léa Salamé et Christophe Dechavanne, diffusée ce samedi 24 septembre, le duo recevra Jean-Luc Mélenchon. Ce dernier se fait pourtant rare dans les médias depuis le scandale de l'affaire Quatennens. Alors comment la journaliste est-elle parvenue à le convaincre ?

Philippe Vandel a reçu dans les studios de Culture Médias, diffusée sur Europe 1 ce vendredi 23 septembre, la journaliste Léa Salamé, ainsi que l'animateur Christophe Dechavanne. Ces derniers étaient venus présenter une nouvelle émission baptisée Quelle époque, dont la première sera diffusée ce samedi 24 septembre à 23h10 sur France 2. Et pour cette première, le duo a frappé fort pour ses invités : Jean-Paul Rouve, Yann Moix, Laurence Ferrari ou encore Jean-Luc Mélenchon. La présence de ce dernier parmi les invités a étonné Philippe Vandel puisque l'homme politique aurait refusé toutes les invitations depuis que La France insoumise, le parti qu'il dirige, est dans la tourmente à la suite de l'affaire Quatennens. "Comment l'avez-vous convaincu de venir sur le plateau ?", interroge alors le journaliste d'Europe 1.

"Elle a couché", lâche Christophe Dechavanne. "J'ai couché", a repris Léa Salamé en éclatant de rire. Et d'ajouter : "J'ai couché avec Jean-Luc Mélenchon, je voulais vous le dire, c'est comme ça que je l'ai eu pour la première !"La compagne de Raphaël Glucksmann a ensuite repris son sérieux : "La vérité, c'est qu'on l'avait lancé bien avant tout ça(ndlr : l'affaire Quatennens), on l'a lancé à la fin de l'été (...) Je crois qu'il a envie de parler, je crois que Mélenchon aime bien faire les premières, contrairement à d'autres qui attendent de voir si c'est bien pour venir etc. Il aime bien prendre des risques. Très honnêtement, moi, je savais qu'il venait il y a deux semaines donc on était très content déjà de l'avoir. C'est vrai qu'avec l'affaire Quatennens, il va y avoir un enjeu encore plus grand." Lorsque la main courante déposé par l'épouse d'Adrien Quatennens a été rendue public, Léa Salamé a cependant reconnu avoir eu des doutes sur la venue du président de LFI dans son émission : "Bien sûr, j'ai eu peur qu'il annule, je ne vais pas vous mentir, j'ai eu peur qu'il annule quand l'affaire Quatennens à éclaté il y a une semaine, je me suis dit : 'Est-ce qu'il va y aller ?' On a appelé son attachée de presse qui nous a dit : 'Il maintient, il y va.'"

Jean-Luc Mélenchon vivement critiqué

Pour rappel, Jean-Luc Mélenchon a été vivement critiqué en début de semaine après son tweet de soutien à Adrien Quatennens alors que le député LFI venait d'avouer des violences conjugales sur son épouseavec qui il est en instance de divorce. Des propos que le chef de file de La France Insoumise a maintenus, ce jeudi 22 septembre, face à un journaliste de Quotidien. Ce dernier lui demandait s'il regrettait les tweets qu'il avait publiés. Jean-Luc Mélenchon a alors répondu : "Monsieur, je pèse mes mots tout le temps. C'est vous qui regrettez ce que vous êtes en train de me dire." En s'adressant au journaliste, l'homme politique a eu un geste déplacé en lui touchant la joue. Un comportement qui a également beaucoup fait parler...

Ce n'est pas la première fois que Léa Salamé se lâche en plein direct. Habitués au ton sérieux de la journaliste, les auditeurs de France Inter avaient déjà été surpris, en mars dernier. Après une chronique sur les pratiques sexuelles de certains animaux, la maman de Gabriel avait alors scandé dans les studios de la radio : "Du cul, du cul, du cul !" Des propos qui avaient provoqué l'hilarité parmi ses collègues. Et étonner le public, c'est justement l'objectif que s'est fixé Léa Salamé pour sa nouvelle émission sur France 2. La présentatrice a indiqué que les téléspectateurs la découvriront sous un autre aspect, notamment lorsqu'elle recevra des personnalités politiques sur le plateau de Quelle époque : "Des émissions politiques, des interviews politiques, j'en fais tellement tout le temps, là, on va essayer aussi de faire une interview politique un peu différente avec Mélenchon et avec les autres invitées. " Et de détailler : "C'est-à-dire avec des questions un peu séquencées, parler d'autre chose que de l'actualité pure etc. C'est ça aussi qui l'a séduit, c'est-à-dire que ce n'est pas l'interview du matin sur France Inter ou sur Europe 1 ou la Grande émission politique de France 2. Là, on va essayer, et c'est aussi là où je vais me tester moi, de faire quelque chose de différent de l'interview que je fais quotidiennement. Ce que j'attends de voir, c'est aussi Dechavanne face à Mélenchon, ça m'intrigue, ça m'intéresse, j'ai envie de voir." Pour le découvrir, rendez-vous ce samedi 24 septembre à 23h10 sur France 2 !

À propos de l’auteur
Hélène Graffeuille
Ses derniers articles
    2/3 - Exclusif - Léa Salamé pendant le tournage de l'émission On Est En Direct (OEED) du samedi 27/11/202,
    Comment la journaliste est-elle parvenue à convaincre l'homme politique de participer à son émission alors qu'il se faite rare dans les médias ces derniers jour ?
    3/3 - Léa Salamé au photocall pour la conférence de presse de rentrée de France TV à la Grande Halle de la
    La journaliste a eu une réponse étonnante face à Philippe Vandel...
    Précédent
    Suivant
    13 commentaires
    Marc  Le 24/09 à 16:14

    Le seul et unique représentant de la Macronie, c'est yann Barthes et ses chroniqueurs qui attaquent et démontent les Élus RN, LFI , PS, LR, PCF et encencent les élus LREM. Et personne ne réagit face à ce traitement de l'information orientée..

    Anonyme  Le 24/09 à 17:37

    Quotidien l'émission officielle de la LREM. Ils sont aux bottes de Mr Macron et ses sbires.

    Anonyme  Le 24/09 à 15:36

    12 h 25 le 24/9. Yes , Yes , Yes ! Prenons exemple sur l'ITALIA , et vous verrez que , que... nous y parviendrons ! Yes , Yes , Yes !

    Anonyme  Le 24/09 à 15:33

    Elle ressemble à un cheval avec sa bouche et sa dentition. Et en pure GAUCHO CAVIAR , comme tous ces gens là , elle ne manque pas de prétention.

    Anonyme  Le 24/09 à 15:33

    Elle ressemble à un cheval avec sa bouche et sa dentition. Et en pure GAUCHO CAVIAR , comme tous ces gens là , elle ne manque pas de prétention.

    anonyme  Le 24/09 à 12:25

    un seul mot bravo à l’Italie et la Suède

    Anonyme  Le 24/09 à 17:35

    Fascisme

    anonyme  Le 24/09 à 08:27

    Elle est tellement carriériste que ses dents raient le parquet. J'espère que Dechavanne va la bouffer toute crue. Elle n'a pas les épaules pour animer une émission télé, elle est trop agressive, elle coupe la parole aux invités et leur fixe son stylo... N'est pas Anne Sinclair qui veut... D'ailleurs son passage chez Hanouna aux côtés de Dechavanne a été une vraie cata merci à Delormeau de l'avoir relevé !!!

    anonyme  Le 24/09 à 07:42

    hala salamé de son vrai prénom elle va lui sortir le tapis rouge

    marie-francine  Le 24/09 à 11:56

    ou le tapis de prière ..