Fortes chaleurs. Être nu chez soi, dans son jardin ou sur son balcon peut coûter (très) cher

Même dans son propre appartement ou sa maison, il est possible d'écoper d'une amende pouvant aller jusqu'à 30 000 euros et 2 ans de prison si on est nu et que quelqu'un nous voit.

Être nu sur son balcon avec des vis-à-vis, c’est non. (©M.L / Actu.fr )

La France connaît (encore) une vague de chaleur ces samedi 6 et dimanche 7 août 2022. 

Aussi, si l’on n’est pas encore, ou pas du tout parti en vacances, il peut être tentant de se promener tout nu chez soi, histoire de se rafraîchir un peu, ou du moins, ne pas provoquer d’augmentation de la température corporelle. 

À lire aussi

Ou plus simplement : vous voulez bronzer sans avoir de marque de maillot, et vous pratiquez le topless. 

Grave erreur : l’article 222-32 du Code Pénal dit clairement que dans certains cas, c’est interdit. Et l’amende peut être salée. Détails. 

Jusqu’à 30 000 euros d’amende, et de la prison 

En fait, vous avez tout à fait le droit d’être nu chez vous, que ce soit dans votre logement, sur votre balcon, ou dans le jardin. En même temps, vous êtes chez vous, et vous ne dérangez personne. Mais c’est justement là que le bât blesse. 

L’article du Code Pénal évoque le fait d’imposer sa nudité à la vue des autres. 

L'exhibition sexuelle imposée à la vue d'autrui dans un lieu accessible aux regards du public est punie d'un an d'emprisonnement et de 15 000 euros d'amende.

Article 222-32 du Code Pénal

En fait, ce qui est punissable, c’est qu’une autre personne vous voit. Si votre logement donne sur la rue, ou que votre balcon est visible depuis les appartements voisins, alors vous n’avez pas le droit de vous y installer lorsque vous êtes dans la tenue d’Adam. À noter que, pour une femme, avoir la poitrine dénudée est considéré comme de l’exhibition sexuelle.  

Vidéos : en ce moment sur Actu

Même chose si quelqu’un sonne à la porte. Il faut se rhabiller avant d’aller ouvrir.

À lire aussi

Vous pouvez être assis dans votre canapé à regarder la télévision, si quelqu’un, depuis la voie publique, peut vous voir, alors vous êtes en tort aux yeux de la loi. 

Et si la personne qui vous voit est mineure, alors la peine de prison pourra être portée à deux ans, et l’amende, à 30 000 euros.

Quand est-ce que j’ai le droit d’être tout nu alors ? 

Pour information, dans la rue, il est tout à fait possible pour un homme de se promener torse-nu. 

Même si, « le maire peut prendre des arrêtés de police s’il y a un trouble à l’ordre public », comme l’indiquait, il y a quelques jours, Maître Agathe Delescluse à actu.fr

À lire aussi

Pour pouvoir être tranquille et se promener sans aucun vêtement, il faut donc se rendre dans un endroit réservé à cet effet. Il existe en France de nombreux campings et autres lieux de vacances entièrement naturistes. 

Et sinon, eh bien il faut être absolument certain que personne ne peut vous voir.  

Apres tout, dans la fable Le Grillon, Jean-Pierre Claris disait bien « Pour vivre heureux, vivons cachés ».

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Actu dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.

Dernières actualités

France - Monde

    Voir plus