Lot-et-Garonne. « Ma maison va s'écrouler » : le cri de désespoir de cette habitante de Galapian

Marguerite Bertache lance un appel désespéré ce samedi 4 août 2022. Cela fait 12 ans qu'elle voit sa maison se dégrader à Galapian.

Marguerite Bertache constate des fissures de plus en plus inquiétantes (©Le Républicain 47)

« Ma maison va s’écrouler ». Ce cri de désespoir, c’est Marguerite Bertache qui le pousse. Elle vit sur la commune de Galapian et depuis quelque temps observe des fissures de plus en plus importantes sur la façade et à l’intérieur de son domicile.

La cave régulièrement inondée

Marguerite vit seule, dans cette maison construite en 1987, sur le bord de la route, à la sortie du village.

Elle est veuve depuis 2010 et c’est cette même année que les problèmes ont commencé à apparaître: d’abord à cause d’infiltrations d’eau qui inondaient sa cave régulièrement.

Grâce à un agent coloré qui permet de suivre les écoulements il est apparu qu’il s’agissait des eaux de ruissellement.

À lire aussi

« À l'époque, les pompiers sont intervenus à plusieurs reprises pour vidanger ma cave ».

Marguerite Bertachehabitante de Galapian

Après l’eau, les fissures

Des travaux ont été réalisés pour buser la route sur plusieurs dizaines de mètres, de façon à résoudre ce problème.

Marguerite Bertache constate des fissures de plus en plus inquiétantes (©Le Républicain 47)

Mais depuis des fissures sont apparues et ces derniers temps, peut être à cause de la sécheresse, elles ne font qu’empirer.

Marguerite Bertache est très inquiète devant l’ampleur du sinistre et ne sait pas par quel bout commencer. Débordée par cette situation elle a fait appel à son fils qui est venu installer un pilier en fer pour soutenir un des chevrons qui se détachent peu à peu du plafond. « J’ai déplacé aussi l’insert qui commençait à basculer dans un coin de la salle à manger »

Vidéos : en ce moment sur Actu

À l’intérieur, le carrelage s’est fendu sur toute la largeur de la pièce de vie, la porte d’entrée ne se referme plus, la fenêtre est condamnée depuis quelque temps. Marguerite a bien essayé de téléphoner à son assurance, mais tout devient très compliqué quand on est seule et pas habituée à faire des démarches administratives. Elle lance donc un appel aux autorités pour l’aider à régler ses problèmes en espérant retrouver un peu de quiétude…

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre Le Républicain Lot-et-Garonne dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.

Dernières actualités

Le Républicain Lot-et-Garonne

    Voir plus
    Le JournalLire le journal