Forte augmentation des prix des robes de mariées

Marqués par la crise sanitaire et la forte inflation, les professionnels du mariage voient leurs coûts augmenter cette année. Une situation qui se répercute sur le prix des robes de mariées notamment.

© jilapong

Après deux ans de pandémie, de restrictions et des festivités annulées ou reportées, le secteur du mariage est à nouveau en pleine effervescence. L'année 2023 pourrait même être une année record avec jusqu'à 300 000 mariages prévus, ont annoncé les professionnels. La plupart croulent même sous les demandes, que ce soit les wedding planner, les photographes, les traiteurs ou les boutiques de robes de mariées. "Honnêtement, ça ne me fait pas plaisir de le dire, mais je refuse deux à trois mariées par jour. Je ne peux pas m'amuser à faire des promesses que je ne peux pas tenir", a confié le gérant d'une boutique de robes de mariées à France Info en juillet dernier. Une situation inédite qui n'est pas prête de s'arranger, au regard de la forte inflation due notamment à la guerre en Ukraine. Les professionnels du mariage y font face comme dans d'autres secteurs d'activités. Les répercussions sont déjà visibles sur certaines prestations. 

10 à 20 % d'augmentation sur les robes de mariées

Dans ce contexte, les prix des robes de mariées ont effectivement augmenté : de 10 à 20 % selon les marques,  rapportent nos confrères de La Voix du Nord. Cette hausse des prix touche également les loueurs de salle pour les cérémonies, qui sont concernés par la hausse des prix de l'énergie, mais aussi le poste "traiteur" qui représente en moyenne un peu moins de la moitié du budget d'un mariage. Quoi qu'il en soit, cette hausse des tarifs ne semble pas freiner les futurs mariés. Cette année, le coût moyen d'un mariage est passé de 12 400 euros en 2021 à 13 700 euros en 2022, selon Stéphane Seban, l'organisateur du Salon du Mariage.