Var

Est-Var: le conseil d’agglomération vote le retrait de leurs délégations à deux élus

Le conseil Esterel Côte d’Azur Agglomération ce vendredi. - BFM Nice Côte d'Azur

Le maire de Saint-Raphaël et président d'Esterel Côte d'Azur Agglomération a proposé le retrait des délégations de Martine Bouvard et Christian Besserer.

C’était attendu, c’est désormais officiel après le vote du conseil communautaire ce vendredi. Frédéric Masquelier, président d’Esterel Côte d’Azur Agglomération et maire de Saint-Raphaël a proposé le retrait de leurs délégations de deux vice-présidents.

Les élus concernés sont Martine Bouvard (vice-présidente en charge du programme alimentaire territorial et des circuits courts) et Christian Besserer (en charge du développement durable). Tous deux sont également élus au sein de la majorité du conseil municipal de Roquebrune-sur-Argens. 

C'est un soutien par communiqué -au demeurant plus que mesuré- à Jean Cayron, maire de la commune roquebrunoise, qui a motivé cette décision de Frédéric Masquelier. En cause, la guerre politique entre Jean Cayron et Frédéric Masquelier qui sévit depuis plusieurs mois dans l’Est-Var.

Le maire de Roquebrune-sur-Argens a démissionné de ses fonctions de vice-président peu avant l’été, car il était en désaccord avec la politique, notamment concernant le Syndicat mixte de l'Argens (qui gère les travaux contre les inondations) pour lequel il était l'élu référent. Il ne rentrait plus dans les critères du pacte de gouvernance signée par les cinq maires de l’agglomération donc il a démissionné.  

Changer d'équipe "au milieu du match"

En conseil d'agglomération, ce vendredi matin, Frédéric Masquelier a tenu à préciser que ce soutien n'était l'unique cause de ce retrait. "Un certain nombre de divergences sur la politique commune sont nées. Au football, on ne peut pas changer d'équipe au milieu du match" a synthétisé le premier édile de Saint-Raphaël. 

Les deux élus n’ont pas souhaité communiquer sur la question car "une procédure est en cours".

Alexandre Plumey