TikTok

TikTok accorderait des traitements de faveur à ses comptes les plus populaires

TikTok. - Crédit: Pixabay

Un système de modération à deux niveaux aurait été utilisé par la plateforme pour protéger les comptes les plus populaires et les célébrités.

TikTok ferait profiter les comptes les plus populaires et les célébrités d'un traitement de faveur sur la modération, selon les informations du magazine américain Forbes. Dans des enregistrements audios réalisés à l'occasion de réunions internes qui se sont tenues à l'automne 2021, plusieurs employés de TikTok mentionnent ce traitement. Il s'agirait d'une modération plus laxiste envers les comptes ayant plus de cinq millions d'abonnés.

"Nous ne voulons pas traiter ces utilisateurs comme, hum, tous les autres comptes. Il y a un peu plus de clémence, je dirais", indique l'un des employés de la branche Confiance et Sécurité du réseau social lors d'une réunion.

Concrètement, cette "clémence" se traduit par deux circuits différents de modération. Pour une même vidéo allant à l'encontre des conditions d'utilisation, un compte peu populaire se fera bannir tandis qu'un compte avec plusieurs millions d'abonnés se verra intouché.

TikTok nie

Dans le système interne de TikTok, ces comptes populaires sont désignés par un label "créateurs". Dans une réunion de septembre 2021, un employé de TikTok explique que ce label reservé aux "utilisateurs spéciaux" leur permet une modération et une surveillance séparée des "utilisateurs de seconde classe".

Les propos d'un autre employé, rapporté par un tiers, viennent corroborer ces affirmations. "C'était assez flou, par exemple, une personne célèbre pouvait publier quelque chose, et je peux publier quelque chose, et si ces contenus sont tous les deux inappropriés, celui de la personne célèbre resterait en ligne".

Une porte-parole de TikTok questionnée par Forbes a nié l'utilisation actuelle d'un tel système. A la question de si TikTok avait recours à ce système par le passé, elle n'a cependant pas répondu.

Le concurrent direct de TikTok, Meta, avait usé d'une pratique similaire pour ses comptes populaires sur Instagram et sur Facebook, avec un système baptisé XCheck. Il s'agissait concrètement d'une liste d'utilisateurs VIP qui passaient outre les systèmes de modération. Cela avait été révélé à l'occasion des Facebook Papers, en septembre 2021.

Victoria Beurnez