Industries

Hopium construira ses voitures à hydrogène près de Vernon en Normandie

Hopium, premier constructeur français de véhicules haut de gamme à hydrogène, annonce le déploiement de son site industriel près de Vernon, en Normandie.

Hopium, premier constructeur français de véhicules haut de gamme à hydrogène, vient d'annoncer sa décision de créer près de Vernon, en Normandie son site industriel. Le terrain, d’une superficie de 35 hectares, situé dans la localité de Douains, accueillera les premières lignes de production qui pourront atteindre une capacité de 20 000 véhicules par an, ainsi qu'un centre de R&D.

Les infrastructures seront mises en service à la fin de l’année 2024 pour une inauguration prévue début 2025. Le site de Vernon emploiera à terme sur l'ensemble de ses pôles plus de 1500 personnes et entend ainsi contribuer au dynamisme économique de la région.

"Hopium, en sélectionnant ce site pour l’implantation de ses infrastructures de pointe, accomplit une nouvelle étape décisive de sa roadmap qui doit conduire à la mise sur le marché fin 2025 des premiers modèles Hopium Māchina", déclare Olivier Lombard, CEO d’Hopium dans un communiqué.

Un axe stratégique

Le choix de la Normandie est stratégique d'un point de vue géographique, industriel mais aussi énergétique. Le site est au coeur d'un bassin industriel basé entre Paris et la Manche sur l’Axe Seine. Il est situé à moins d’une heure de Paris, à proximité immédiate de l’A13. Mais ausi, la Normandie est pionnière dans le développement de la filière hydrogène

"Elle a été la première région française à adopter en 2018 son Plan Normandie Hydrogène. Près d’un tiers de la consommation nationale d’hydrogène se fait en Normandie, en particulier dans le secteur de la chimie et de la pétrochimie ainsi que dans le secteur aérospatial par la présence du site d’essai d’Ariane Group", rappelle Hervé Morin, président de la Région Normandie.

Une luxueuse berline européenne

Avec l'annonce de ce sie industriel, l'aventure Hopium devient réalité. Ce nouveau constructeur automobile français à l'ambition de devenir au véhicule hydrogène ce que Tesla est à la voiture électrique.

Son concept-car présenté en juin dernier, l'Hopium Machina Vision, est une berline luxueuse de près 5 mètres. Elle est équipée de rétroviseurs caméras. A l'avant, entouré par une signature lumineuse très futuriste, la calandre du véhicule laisse deviner des volets, qui peuvent s'ouvrir ou se fermer selon les besoins de ventilation de la pile à combustible.

Sur les côtés, un détail marquant, point de drapeau français mais les douze étoiles de l'Europe. Tout un symbole au moment où le continent a fait le choix d'interdire la vente de voitures thermiques neuves à horizon 2035, en privilégiant l'électrique, sur batterie ou à hydrogène.

https://twitter.com/PascalSamamaPascal SamamaJournaliste BFM Éco