Auto

Ligier va lancer sa première voiture sans permis électrique, la Myli

La première voiture sans permis électrique de Ligier, la Myli. - Ligier

Alors que les électriques représentent actuellement 20% des ventes de voitures sans permis, Ligier va lancer son premier modèle zéro émission pour doubler le leader actuel du marché, la Citroën AMI.

Ce sera sûrement la meilleure concurrente de la Citroën AMI. Ligier, le célèbre fabricant français de voitures sans permis, va lancer son premier modèle 100% électrique.

Autonomie record

La Myli sera commercialisée au printemps 2023 et promet "une autonomie impressionnante", sur une page dédiée du site officiel. "Sa large autonomie, nouvelle référence dans le marché des voitures sans permis électriques, vous permettra de prendre la route en toute sérénité", précise le descriptif, semblant donc déjà miser sur une autonomie plus élevée que les 75 kilomètres proposés au maximum par la Citroën AMI.

Autre point fort par rapport à la petite Citroën assemblée au Maroc, une production made in France. "Assemblée en France, Myli est le fruit de l’expertise en recherche et développement de Ligier Group dans le domaine électrique dont Pulse 3 et Pulse 4, modèles plébiscités dans toute l’Europe par les professionnels".

Si la Myli sera bien la première voiture sans permis de Ligier, la marque commercialise en effet déjà un utilitaire électrique, le Pulse 4 (en version courte et sans permis ou longue avec permis B1), et un scooter électrique à 3 roues, le Pulse 3, tous deux destinés aux professionnels.

Des voitures sans permis de plus en plus électriques

Le lancement de la Citroën AMI a fortement contribué à électrifier le marché de la voiture sans permis, historiquement orienté vers des moteurs Diesel pour des raisons réglementaires. Cette motorisation au gazole représentait la quasi-totalité des ventes en France en 2019 (94%) d'après les données d'AAA Data.

Depuis, la part des électriques vendues sur ce marché a bondi: 22% en 2020, l'année de lancement de la Citroën AMI, qui se partageait alors ce marché avec un certain Renault Twizy, lancé en 2011 et toujours commercialisé par la marque au losange malgré un succès très mitigé.

En 2021, cette part des voitures électriques sans permis a même atteint 30% des ventes et on reste sur cette tendance depuis le début de l'année 2022 (de janvier à août).

Aixam, autre marque française spécialisée dans la voiture sans permis, avait aussi lancé ses premiers modèles il y a près de 10 ans, mais voit ses ventes décoller en 2022. D'un peu plus d'une centaine de ventes annuelles depuis 2019, AAA Data recense ainsi 409 immatriculations d'Aixam électriques depuis le début de l'année, encore loin toutefois des 5380 ventes de modèles Diesel.

https://twitter.com/Ju_BonnetJulien BonnetJournaliste BFM Auto